Appartement-a-louer.xyz » Immobilier » Combien emprunter pour un prêt immobilier : comment connaître sa capacité d’emprunt ?

Combien emprunter pour un prêt immobilier : comment connaître sa capacité d’emprunt ?

La plupart des personnes n’ont d’autre choix que de financer leur projet immobilier par le biais d’un crédit. La personne qui le contracte doit s’engager à payer toutes les mensualités au risque de se retrouver dans une situation périlleuse, d’où la nécessité de bien calculer sa capacité d’emprunt.

Sur quoi se base le calcul de la capacité d’emprunt ?

ImmobilierPour calculer votre capacité d’emprunt, il faut vous focaliser sur :

  • La capacité d’endettement : le calcul de la somme à emprunter se base sur la mensualité maximale que vous pouvez payer. Celle-ci doit être au plus égale au tiers des revenus nets. Les revenus sur lesquels se base le calcul sont diminués de toutes les charges et, notamment, des crédits en cours. Cette mensualité maximale correspond à votre capacité d’endettement maximale.
  • Le taux d’intérêt : plus le taux d’intérêt est faible, à mensualités égales, plus le montant à emprunter est important. Pour obtenir un taux d’intérêt faible et pourquoi pas une marge de négociation, il faut détenir un profil rassurant pour la banque autrement dit, être dans une situation financière et professionnelle stable.

Si la mensualité calculée ne vous permet pas d’emprunter le montant souhaité, vous pouvez penser à augmenter la durée de cet emprunt mais les intérêts augmentent eux aussi. Pour une budgétisation la plus correcte possible de votre projet immobilier, il convient de prendre en compte les frais afférents comme le coût de l’assurance emprunteur.

N’hésitez pas à vous aider d’un simulateur en ligne en faisant varier le taux d’intérêt, la mensualité (tout en restant dans la limite de la capacité d’endettement) et la durée de l’emprunt pour vous faire une idée du montant que vous pouvez emprunter.

Quel apport personnel pour un crédit immobilier ?

Mon immoUn apport personnel peut provenir de différentes sources, notamment quelques aides étatiques (PTZ ou Prêt à Taux Zéro, APL ou Aide Personnalisée au Logement), un prêt auprès d’un membre de la famille ou d’un ami, une donation, etc. Un apport personnel important vous permettra d’obtenir des conditions de prêt plus favorables auprès de votre établissement financier prêteur. Il vous permettra, par ailleurs, d’estimer le montant du projet immobilier qu’il est possible de financer en l’ajoutant au montant estimé de votre emprunt immobilier.

L’idéal est de fournir un apport personnel égal à 20% au montant du bien immobilier que vous souhaitez acquérir. Certains établissements financiers consentent à accorder un prêt pour un apport personnel de 10% du montant du bien pour les primo-accédants. On estime qu’à partir d’un apport personnel qui représente 30% de la valeur du bien, vous avez un dossier solide entre les mains.

L’octroi d’un prêt sans apport personnel est possible, à condition que la situation financière et professionnelle de l’emprunteur soit parfaitement stable. De plus, le bien immobilier ne doit pas être potentiellement soumis à des fluctuations de sa valeur.

Les justificatifs sont-ils nécessaires ?

Généralement, lorsque nous pensons à ces emprunts, nous évoquons rapidement les dossiers qu’il faut construire. C’est laborieux et si vous ne respectez pas toutes les consignes, il y a de grandes chances pour que la réponse soit négative. Pourtant, il existe des solutions beaucoup plus réjouissantes, car il est possible d’emprunter sans justificatif. Trois avantages sont alors connus avec ce mode opératoire :

  • Le résultat est immédiat, vous renseignez votre prêt et vous comparez toutes les offres. En fonction de vos critères, vous savez si la somme peut être prêtée.
  • Le simulateur est 100 % gratuit et vous n’avez pas de frais cachés.
  • Il n’y a pas d’engagement, si les offres ne répondent pas à vos envies, vous n’êtes pas contraint de donner suite à cette demande.

Il faut donc quelques clics de souris pour réussir à comparer toutes les offres en vigueur. Ce mode opératoire est à la fois simple et sécurisé. Vous obtenez également le meilleur taux avec ce concept qui ne nécessite pas un seul justificatif. Vous ne devez donc pas envoyer votre déclaration de revenus par exemple pour avoir la chance de recevoir une réponse positive. Il y a toutefois une condition au niveau du montant, il ne peut pas dépasser 75 000 euros.